05

    Fév 2017

    Adulte ou enfant, le lecteur oscille avec bonheur entre rire et larmes. Ne boudons pas le plaisir de lire « Déboires d’un âne » à charge d’émotions singulières ! Qu’elle soit dans la peau d’une marquise ou Brigitte naturellement, l’auteure jongle avec adresse entre ses deux passions que sont l’âne et l’écriture, car avoue-t-elle :…

    Aucun commentaire

    -

    Lire la suite
      05

      Fév 2017

      Quand on commence à le lire on ne veut plus le quitter, on n’a qu’une envie c’est de le dévorer. Il est passionnant !!! Quand l’âne parle, je reconnais les miens dans leur façon de vivre, de jouer. On a toujours analysé leur comportement face à un public qui parfois, comme dans ton livre, est…

      Aucun commentaire

      -

      Lire la suite
        05

        Fév 2017

        Je viens de finir ton livre. C’est un monument à l’âne et une fustigation (si c’est un néologisme, je m’en bats l’œil) de la cruauté et la sottise humaine, et la qualité du récit, l’intérêt maintenu du début à la fin, en fait un bon roman, lisible par tous. Je me demandais comment tu traiterais…

        Aucun commentaire

        -

        Lire la suite
          05

          Fév 2017

          La factrice qui avait été intriguée par le petit âne dessiné au coin de l’enveloppe lors de l’envoi des « Déboires d’un âne », me l’a emprunté et rendu avec ces commentaires : « Ça se lit trop vite, c’est trop court, je l’ai dévoré, j’ai eu la larme à l’oeil à certains passages, j’ai…

          Aucun commentaire

          -

          Lire la suite
            05

            Fév 2017

            Je tiens à te remercier pour ton livre. À te remercier et te féliciter. Je l’ai lu avec un grand plaisir ! J’avais hâte de me coucher pour retrouver Capuchon ! Bravo ! Je le conseillerai à la bibliothèque, tu peux compter sur moi ! Tu es vraiment douée pour l’écriture. Et j’ai de quoi…

            Aucun commentaire

            -

            Lire la suite
            Top